Il n’y aura pas de liste “JL.Ruck” en mars 2020

Communiqué de Jean Louis Ruck :

Chèr(e)s Couchoises et Couchois, mes cher(e)s concitoyen(ne)s : Comme toujours, Couches est victime de cette gangrène qui la ronge, c’est à dire la permanence des rumeurs. Beaucoup de personnes que je rencontre dans le village, m’interrogent, me félicitent, souvent, ou sont simplement curieuses de l’annonce officieuse de « ma candidature à la mandature de la mairie en mars prochain » et qui est faite, bien malgré moi, autour de ma personne.

Je tiens à apporter ce démenti : je précise à l’ensemble de la population, à tous mes amis et tous mes concitoyens, à tous ceux qui m’apprécient ou qui ne m’apprécient pas, mais qui s’intéressent de près ou de loin à ces élections …que cela est pure affabulation émanant de rumeurs fantaisistes.

Même si en ces moments présents, tous les aspects de la vie « anti-démocratique » que traverse la commune me passionnent, je n’ai nullement l’intention de me présenter comme co-listier, et encore moins comme tête de liste à ces élections, qui seront, de toute évidence, très riches d’enseignements pour la démocratie de notre village.

Je préfère, étant sans aucune expérience dans ces labyrinthes de la politique partisane et intéressée au pouvoir et à ses dérives, rester dans une logique de citoyen responsable, et échanger sans tabou, avec qui le souhaite, de la logique et de l’idéal de gouvernance de notre commune, de notre pays, … ce qui me suffit amplement.

Les six années qui viennent me serviront sûrement de terrain d’apprentissage, mais je ne peux, à ce jour, que proposer à mes « fans », qu’un éventuel rendez vous en 2026…!

 

Ce contenu a été publié dans Echos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Il n’y aura pas de liste “JL.Ruck” en mars 2020

  1. Y L dit :

    il est vrai que la critique est plus confortable que l’exercice des responsabilités !!!

  2. Christian Laurut dit :

    Un commentateur de bonne foi se devrait de changer “critique” par “exigence de transparence” et “exercice des responsabilités” par “exercice du pouvoir absolu”. Dès lors, le tweet hâtif ainsi modifié deviendrait :

    L’exercice quotidien du pouvoir absolu est plus confortable que l’exigence permanente de la transparence.

    Maxime déjà plus conforme à la réalité des choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *